Un homme Noir, Président de la République par intérim, cela vous parait impossible ? Ce scénario a pourtant failli se jouer il y a 50 ans. Il était Guyanais, s’appelait Gaston Monnerville et il a dirigé le Sénat pendant 21 ans (1947 à 1968).

Gaston Monnerville a donc été :

  • Le deuxième personnage de l’Etat pendant plus de deux décennies (Président du Sénat)
  • Résistant pendant l’Occupation
  • A l’origine de la suppression du bagne de Cayenne (Guyane)
  • Initiateur de la création de la Guyane, la Martinique, la Guadeloupe et la Réunion en tant que départements Français (avant elles étaient des colonies)

Pourtant, l’Homme d’Etat Guyanais a été soigneusement invisibilisé de l’Histoire de France….

Parce que moi, je ne l’ai jamais vu dans un seul de mes manuels scolaire. Et vous ?

 

 

Et là vous me direz : ‘’Heu…mais Sista…c’est quoi le rapport avec lui et la démission du Président de la République ?’’. Et moi je vous réponds la chose suivante : en cas d’incapacité du président de la République à exercer sa fonction (décès, disparition, autre), c’est le Président du Sénat qui devient Président par interim de la République Française. Sachez par exemple, que le successeur de Monnerville (Alain Poher), a lui été Président par intérim 2 fois. La première fois lors de cette fameuse démission de De Gaulle. La seconde, après le décès de Pompidou (1974).

D’ailleurs, ce n’était pas la 1ère fois que Gaston Monnerville faillit devenir Président. En effet, lors de l’élection présidentielle de 1953, René Coty devient président de la République, non au 1er tour, ni au 2ième mais…au 13ième tour ! Pourtant, sous les Troisième et Quatrième Républiques, en cas de scrutin serré, c’est le président de la Haute Assemblée qui est censé être élu. Et à l’époque, Gaston Monnerville était déjà aux commandes. Mais vous vous doutez bien (et c’est également l’avis de Jean-Paul Brunet, biographe de Monnerville) que la couleur de peau de l’homme politique Guyanais a poussé le gouvernement a recommencer encore et encore les votes jusqu’à ce qu l’on trouve un gagnant !

Gaston Monnerville Président du Sénat : un homme d’Etat élu par ses pairs

Au-delà du fait qu’il ait failli être Président de la République, ce que je trouve incroyable, c’est que dans la France des années 40, un homme Noir ait réussi a accéder à l’une des plus hautes fonction de l’Etat. Et surtout : qu’il ait réussi à y rester pendant plus de 20 ans !

Un Ministre, Un Premier Ministre, un Porte-Parole ou autre : ce sont des personnes qui sont nommés par le Président. Donc on pourra toujours dire que certains se sont retrouvés à certaines positions pour des raisons de com’ ou de stratégie électorale. Mais ici, nous parlons bien d’un homme qui a été élu et ré-élu encore et encore par ses pairs. Dans la France des années 40, près de 300 hommes politique blancs ont décidé qu’ils voulaient à leur tête une homme Noir. Et je trouve cela incroyable…car je pense que dans la France des années 2020, avoir une personne Noir.e à la tête du Sénat serait absolument impossible.

Gaston Monnerville, l’homme qui a défié De Gaulle à 2 reprises

Monnerville est aussi connu pour être : « celui qui s’est opposé à De Gaulle », et ce, à 2 reprises.

La première fois fut en 1962. De Gaulle avait lancé un référendum pour que l’élection du Président de la République soit faite au suffrage universel direct. La forte opposition de Monnerville face au Général avait fait couler beaucoup d’encre à l’époque. C’est d’ailleurs après cette 1ère opposition que Gaston Monnerville est interdit de télévision, et ce jusqu’ 1969 !

La seconde fois, vous l’aurez compris, c’est en 1968, lors du référendum pour la réforme du Sénat. Monnerville appelle à voter « Non ». Il démissionne même du Sénat pour se consacrer pleinement à cette tâche. La suite vous la connaissez : Le « non » l’emporte. Le 28 Avril 1969, De Gaulle démissionne. Alain Poher (successeur de Monnerville depuis à peine 6 mois) devient Président par intérim.

Retour sur le parcours de parcours de Gaston Monnerville

Petit-fils d’africains réduits en esclavage, et fils de deux parents Martiniquais, Monnerville nait à Cayenne (Guyane) en 1897. Il quitte sa terre natale en 1912 pour l’Hexagone, fait des études brillantes à Toulouse et devient avocat.

Orateur hors-pairs, Gaston Monnerville plaide dans plusieurs grands procès. Il se fait justement remarqué grâce à une plaidoirie magistrale qu’il donne lors du célèbre ‘’procès des insurgés de Cayenne’’. Devant la cour d’Assises de Nantes en 1931, il obtient l’acquittement de 14 Guyanais inculpés pour meurtres et en profite pour dénoncer le système colonial, les abus et la fraude électorale qui se passait en Guyane.

A la suite de ce procès historique, on lui propose d’être député de Guyane. La suite vous la connaissez : sénateur, président du Sénat, à l’origine des certains des plus importants choix politiques Français. Cet homme a littéralement écrire une partie de l’Histoire de France.

Alors, pourquoi Gaston Monnerville a disparu de nos manuels scolaires ?

Certains disent que c’est parce qu’il s’est opposé 2 fois à De Gaulle. D’autres soutiennent que c’est à cause de sa couleur de peau. Conclurions-nous que c’est parce qu’il a eu la fierté de cumuler les 2 ? L’Association des Amis de Gaston Monnerville a tenté de rendre à cet homme politique l’hommage qui lui est dû en faisant, à plusieurs reprises, la demande qu’il soit mis au Panthéon. Mais il semble que les lobby Gaullistes soient toujours aussi fort en 2020, et continuent à  faire en sorte que le parcours de Gaston Monnerville soit à jamais oublié.

Pour les plus curieux.ses des afrocurieux.ses…

Je vous ai mis juste en dessous l’épisode ‘’Quand la France a failli avoir un président Noir…’’ du podcast Programme B. Je vous conseille vivement de l’écouter. Il est extrêmement bien fait. Et justement, le journaliste Thomas Rozec part sur les traces de Monnerville pour comprendre pourquoi on a voulu effacer cet homme de la mémoire collective… Bonne écoute !

Alors, aviez-vous déjà entendu parler de Gaston Monnerville ? Ou est-ce qu’il a pour vous aussi été soigneusement effacé de vos livres d’Histoire ? Dites-moi tout en commentaire !

Abena

Author Abena

More posts by Abena

Join the discussion 4 Comments

  • hubert sandré dit :

    bonjour

    j’ai entendu le nom de Gaston Monnerville à la radio (publique) quand j’étais enfant dans les années 50 et 60, mais je viens d’apprendre hier sa couleur de peau en lisant “le 1”
    plus tard j’ai entendu un bout d’émission sur france inter qui racontait cette histoire d’élection de Coty pour que le président ne soit pas un noir, mais je ne me souvient pas avoir fait le lien avec ce nom.
    la France reste très hypocrite sur le racisme!
    merci pour ces infos

    cordialement

    • Abena dit :

      Tout à fait d’accord avec vous ! Je suis heureuse d’avoir mis la lumière sur son Histoire et j’espère que la génération future le connaitra aussi facilement qu’ils connaîtront De Gaulle ou Napoléon.

  • Lyn'Sia dit :

    Bonjour Abenafrica!
    J’ai entendu parler de Gaston Monnerville, sans avoir les informations données dans ton article. Je crois qu’il y a une salle de conférence qui porte son nom au Sénat (Je verifierai).
    Merci pour cette découverte, je continue l’aventure.
    Je contente aujourd’hui de savoir que ce grand homme fût pendant 20ans PDT du sénat et plus.

Leave a Reply